VIDEO. Hollande souhaite "une impulsion nouvelle" pour l'Europe lors du sommet de Bratislava

Les dirigeants des pays de l'Union européenne se retrouvent, à Bratislava vendredi, sans le Royaume-Uni, pour une "discussion honnête" sur les contours de l'Europe post-Brexit.

FRANCE TELEVISIONS

C'est le premier sommet à 27. L'Union européenne (UE) se réunit, vendredi 16 septembre, à Bratislava (Slovaquie) pour le premier sommet post-Brexit. Les dirigeants européens doivent avoir une "discussion honnête" sur les contours de l'Europe sans le Royaume-Uni. La sécurité et la défense européenne vont dominer des débats.

"Chacun connaît la situation. Le Royaume-Uni a décidé de sortir (de l'UE). Il y a des interrogations sur l'avenir de l'Europe. Soit c'est la dislocation, soit c'est la dilution, soit c'est, au contraire, la volonté commune de donner un projet à l'Europe : c'est ce que j'appelle la nouvelle impulsion", a déclaré François Hollande avant l'ouverture du sommet.

La France "ne veut pas être seule" pour la défense européenne

Cette impulsion "doit porter sur trois priorités. La première, c'est la sécurité. Il n'y a pas de continent, il n'y a pas d'ensemble qui n'assure pas sa sécurité, sa protection, a détaillé le président français. La France fait l'effort principal pour la défense européenne, mais elle ne peut pas être seule, elle ne veut pas être seule."

"La deuxième priorité, c'est la préparation de l'avenir", a ajouté François Hollande, en référence au numérique et à la transition énergétique. "La troisième priorité, c'est de donner un espoir aux générations futures, c'est-à-dire à la jeunesse", a conclu le président de la République.

François Hollande s\'exprime face à la presse, à Bratislava (Slovaquie), le 16 septembre 2016.
François Hollande s'exprime face à la presse, à Bratislava (Slovaquie), le 16 septembre 2016. (JOE KLAMAR / AFP)