Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. Brexit : des Européennes doivent déjà payer leur accouchement au Royaume-Uni

Le Brexit ne sera effectif qu'en mars 2019, et pourtant les ennuis commencent pour les ressortissants européens du Royaume-Uni. Deux jours après son accouchement, une jeune maman polonaise s'est vu réclamer une facture astronomique. Extrait du magazine "Avenue de l'Europe". 

Voir la vidéo

Que va-t-il arriver aux ressortissants européens après le Brexit ? Dans cette banlieue populaire de Birmingham, la communauté polonaise a l'impression d'être la première à l'expérimenter. A l'Association des expatriés polonais, les effets du divorce avec l'Union européenne sont déjà perceptibles. Karolina Clerc-Renaud, qui assiste les familles, résume ainsi la situation : "On était citoyens européens, et aujourd'hui on est devenus 'overseas visitors'. C'est un statut différent, je crois..."

Une jeune maman polonaise installée en Grande-Bretagne depuis douze ans a ainsi eu la désagréable surprise de voir arriver la facture de son accouchement. Alors qu'au Royaume-Uni, la médecine est théoriquement gratuite pour les Britanniques, mais aussi pour les résidents étrangers… Extrait du magazine "Avenue de l'Europe".

Un rappel pour un accouchement en 2010

Deux jours après la naissance de sa fille, la fonctionnaire qui a rédigé la facture est venue lui réclamer de l'argent et des documents. "Ce n'est pas juste ! Ce n'est pas déjà le Brexit !" a répondu Agnieszka.

On lui demande de payer pour sa petite fille née il y a quatre mois, mais aussi un rappel pour l'enfant qu'elle a eu en 2010. En tout, une somme astronomique : 7 847 livres sterling, soit plus de 9 200 euros. Si elle a un autre enfant, devra-t-elle prendre un avion pour aller accoucher en Pologne ?

Extrait de "Grande-Bretagne : la pagaille", un reportage diffusé dans "Avenue de l'Europe. Brexit : le naufrage" le 13 décembre 2017.

\"Brexit blues\" pour une jeune maman polonaise (\"Avenue de l\'Europe\")
"Brexit blues" pour une jeune maman polonaise ("Avenue de l'Europe") (FRANCE 3 / FRANCETV INFO)