Royaume-Uni : vers de nouvelles élections ?

Les prochaines heures seront sans doute décisives dans la crise parlementaire en Grande-Bretagne. Boris Johnson a perdu sa majorité mardi 3 septembre.

France 3

Que peut-il se passer désormais au Royaume-Uni ? Le Premier ministre Boris Johnson, partisan d'une sortie de l'Union européenne sans accord, a perdu sa majorité au Parlement mardi 3 septembre. Se dirige-t-on vers de nouvelles élections ? "Cela semble de plus en plus inévitable tant la situation au Parlement est inextricable", explique le journaliste de France 3 Arnaud Comte, en direct depuis Londres.

Boris Johnson veut provoquer des élections pour retrouver une majorité

"C'est finalement assez facile à comprendre. Boris Johnson a tout misé sur une sortie de l'Europe le 31 octobre prochain. En ce moment même, les députés sont en train de légiférer pour obtenir dans les semaines à venir un nouveau report du Brexit, et c'est inacceptable pour Boris Johnson, qui n'a plus qu'une solution : provoquer des élections anticipées pour tenter de retrouver une majorité", précise Arnaud Comte. Mais, pour que des élections législatives se tiennent, il faut qu'il y ait une motion votée par 2/3 des députés de la chambre des Communes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Boris Johnson à la Chambre des communes le 4 septembre 2019.
Boris Johnson à la Chambre des communes le 4 septembre 2019. (AFP PHOTO / PRU)