Brexit : les élections européennes se tiendront quoi qu'il arrive au Royaume-Uni, annonce le gouvernement britannique

"Nous allons redoubler d'efforts pour que le délai après les élections soit aussi court que possible", a ajouté le vice-Premier ministre David Lidington.

Le numéro deux du gouvernement britannique David Lidington s\'exprime devant le Parlement à Londres, 25 mars 2019.
Le numéro deux du gouvernement britannique David Lidington s'exprime devant le Parlement à Londres, 25 mars 2019. (PRU / AFP)

C'est certain, ils participeront au scrutin. Des élections européennes se tiendront bien au Royaume-Uni le 23 mai, même si les députés britanniques adoptent d'ici là un accord de Brexit, a déclaré mardi 7 mai le vice-Premier ministre David Lidington. La Première ministre, Theresa May, s'était engagée à les annuler en cas d'adoption de l'accord. Mais, selon David Lidington, le gouvernement estime qu'il n'y a désormais plus assez de temps pour ratifier les différents textes nécessaires à la mise en œuvre de l'accord avant le 23 mai.

"Nous allons redoubler d'efforts (…) pour que le délai après les élections soit aussi court que possible. Dans l'idéal, nous aimerions parvenir à ce que les nouveaux élus européens du Royaume-Uni ne siègent pas au Parlement européen", a ajouté le ministre. La séance inaugurale du nouveau Parlement européen aura lieu début juillet.