Plus d'un Français sur 10 veut quitter le Royaume-Uni après le Brexit, selon un sondage

Une majorité de sondés (62%) compte cependant rester, même lorsque le Royaume-Uni aura effectivement quitté l'Union européenne.

Des Français célèbrent la victoire des Bleus à la Coupe du monde de football, le 15 juillet 2018.
Des Français célèbrent la victoire des Bleus à la Coupe du monde de football, le 15 juillet 2018. (HANS LUCAS / AFP)

Les Français présents sur le sol britannique vont-ils fuir le Royaume-Uni après le Brexit ? Selon un sondage OpinionWay publié mardi 13 novembre, 13% d'entre eux souhaitent quitter le pays une fois actée sa sortie de l'Union européenne. Un quart d'entre eux n'ont pas encore pris de décision. Une majorité de sondés (62%) compte cependant rester, même lorsque le Royaume-Uni aura effectivement quitté l'UE.

Sans surprise, 76% des personnes souhaitant quitter le Royaume-Uni désirent rentrer en France, le reste de l'échantillon se répartissant entre différents pays européens, l'Espagne et la Suisse en tête (9%). 71% des sondés estiment que le Brexit aura un impact négatif sur leur vie personnelle et 60% sur l'avenir de leurs enfants.

Enfin, une écrasante majorité du panel (89%) a constaté "des changements depuis l'annonce du Brexit au Royaume-Uni". 61% des Français interrogés ont ainsi observé l'apparition de "tensions politiques", 48% une "hausse du coût de la vie" et 43% des "tensions sociales".

Sondage effectué à l'occasion du salon 24h de l'International, pour l'agence de traduction Alphatrad, la société d'assurance April International et les écoles bilingues Open Sky International, réalisé en ligne entre le 3 et le 29 octobre 2018, auprès de 2 386 Français vivant au Royaume-Uni (marge d'erreur située entre 1 et 2,2).