Eurozapping : le Brexit fait chuter l'immobilier à Londres ; le plastique des cargos pollue les plages

Petite sélection de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision mercredi 17 juillet.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les prix de l'immobilier chutent à Londres. C'est du jamais-vu depuis la crise de 2008. Même s'ils restent très élevés, les prix ont baissé de 4,4% en un an dans la capitale. Ils continuent d'augmenter dans le reste du Royaume-Uni. D'après les spécialistes, le Brexit est en cause. Mais à 500 000 euros en moyenne, le prix d'un logement à Londres reste deux fois plus élevé qu'ailleurs dans le pays.

Sales touristes en Islande

Des touristes indélicats en Islande. Des noms ou des dessins plus ou moins de bon goût ont été gravés dans la pierre volcanique. Une pratique de touristes qui veulent marquer leur passage qui n'est pas du goût de l'agence de l'environnement. Alors, elle mobilise des bénévoles pour nettoyer. Sans intervention humaine, ces traces mettraient des décennies à s'effacer.

Des places belges envahies par des billes en plastique. Elles servent normalement au transport d'objets dans les cargos, mais souvent elles échouent sur les plages, comme à Ostende, sur les bords de la mer du Nord. Un danger pour l'environnement et pour les animaux marins qui peuvent mourir en les ingérant. 167 000 tonnes de billes de plastique sont retrouvées chaque année en Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT
La City de Londres. Depuis 2003, Londres a instauré un péage urbain.
La City de Londres. Depuis 2003, Londres a instauré un péage urbain. (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)