Brexit : un célèbre orchestre britannique s'expatrie en Belgique

Conséquence du Brexit, un célèbre orchestre baroque va quitter l'Angleterre de peur de ne plus recevoir de subventions européennes.

L\'European Union Baroque Orchestra, ci-contre en représentation avec des violonistes italiens le 13 octobre 2011 à Budapest.
L'European Union Baroque Orchestra, ci-contre en représentation avec des violonistes italiens le 13 octobre 2011 à Budapest. (LASZLO BELICZAY / MTI)

C'est une des conséquences du Brexit. Au Royaume-Uni, un célèbre orchestre baroque va quitter l'Angleterre de peur de ne plus recevoir de subventions européennes. La sortie de l'UE, et surtout l’incertitude qui en découle, a donc poussé l’European Union Baroque Orchestra, basé dans l’Oxfordshire depuis 1985, à se réfugier sur le continent. Et ce sera à Anvers, en Belgique, que la formation musicale déposera ses valises. Cette décision n’a pas été prise a la légère puisque l’orchestre va devoir annuler plus de la moitié de sa tournée 2017 et se voit dans l’obligation de cesser la formation offerte aux jeunes musiciens européens. L’ensemble cessera également son recrutement et ne reprendra son activité qu’en 2018.

Tournées, recrutement... tout se complique

Actuellement sous la direction de Lars Ulrik Mortensen, l’European Union Baroque Orchestra donnera son dernier concert le 19 mai prochain dans l’église de St John’s Smith Square, à Londres. Pour Emma Wilkinson, directrice de l’orchestre, le Brexit va fortement compliquer l’organisation des tournées et le transport des instruments, ainsi que le recrutement de beaucoup de jeunes musiciens qui viennent de partout en Europe et qui se produisent dans un pays différent chaque nuit. Le financement est un autre point important pour l’orchestre qui verrait ses subventions européennes disparaître si son organisation juridique et administrative restait au Royaume-Uni.

Un célèbre orchestre britannique s'expatrie en Belgique à cause du Brexit. A Londres, le reportage de Maria Daras
--'--
--'--