Brexit : Theresa May impose sa ligne à son camp

Le congrès des conservateurs britanniques s'est bien terminé pour Theresa May, mercredi 3 octobre. Elle s'est même lâché sur le tube d'ABBA "Dancing Queen" avant son discours de clôture.

France 3

 Theresa May, la Première ministre du Royaume-Uni, a réussi à rassurer son parti. C'est un bon point pour elle, car elle était attendue au tournant depuis son échec, il y a deux semaines, de convaincre les leaders européens d'adopter son plan de sortie de l'Union européenne, rappelle Arnaud Comte, le correspondant de France 3 à Londres (Royaume-Uni).

Verdict en décembre

Theresa May a déclaré aux membres du parti conservateur réunis à Birmingham de rester unis et de rester calme, seules conditions pour obtenir un bon accord. C'est une façon de répondre au virevoltant Boris Johnson, son rival au sein des tories. Le plus dur reste néanmoins à venir pour Theresa May. Elle doit trouver un accord avec l'UE et qu'il soit adopté par le Parlement britannique avant la fin de l'année. Ce sera le moment de vérité de Theresa May.

Le JT
Les autres sujets du JT
Montage de photos montrant le pas de danse de Theresa May lors du Congrès du parti conservateur, le 3 octobre 2018, à Birmingham au Royaume-Uni. 
Montage de photos montrant le pas de danse de Theresa May lors du Congrès du parti conservateur, le 3 octobre 2018, à Birmingham au Royaume-Uni.  (OLI SCARFF / AFP)