Brexit : les lignes directrices des négociations adoptées par l'UE

Un sommet exceptionnel s'est tenu à Bruxelles (Belgique) ce samedi 29 avril pour évoquer l'avenir de l'Europe en présence de 27 États. Les dirigeants européens ont scellé le sort du Royaume-Uni décidant de la feuille de route du Brexit.

Les grands principes de la négociation à venir avec le Royaume-Uni sur le Brexit ont été adoptés à l'unanimité par les dirigeants des 27 lors d'un sommet à Bruxelles (Belgique), ce samedi 29 avril. Les préparatifs du divorce se déroulent pour l'instant sans ombrage, même si les Européens affichent leur fermeté : le Royaume-Uni devra payer. "À l'issue du divorce, dans moins de deux ans, le Royaume-Uni va redevenir un pays tiers. Il est donc hors de questions pour les 27 de donner à Londres plus d'avantages une fois dehors que dedans. Ce serait contre-productif et pourrait encourager d'autres départs", explique Pascal Verdeau, correspondant à Bruxelles.

"Les négociations seront rudes"

Le retrait a un coût : facture estimée entre 50 et 60 milliards d'euros pour les Britanniques. "Seconde ligne rouge pour les 27 : la préservation des droits des citoyens anglais et européen des deux côtés de la Manche en matière de séjour, de résidence, de retraite, de diplôme... Le principe est celui de la non-discrimination. Les négociations seront rudes, le compte à rebours a commencé", poursuit le journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Brexit, le parlement britannique a autorisé la sortie officielle de la Grande-Bretagne de l\'Union européenne. 
Brexit, le parlement britannique a autorisé la sortie officielle de la Grande-Bretagne de l'Union européenne.  (CHOKKICX / DIGITAL VISION VECTORS / GETTY IMAGES)