Brexit : les Britanniques qui vivent en France privés d'élections municipales

Mercredi 29 janvier, un vote historique est prévu au Parlement européen, le traité du Brexit doit être ratifié deux jours avant la sortie des Britanniques de l'Union européenne. Les Anglais qui vivent en France ne pourront plus se présenter et voter aux élections municipales.

FRANCE 3

Saint-Martial-sur-Isop dans la Haute-Vienne est un village de 140 habitants dont plus d'un tiers sont des ressortissants britanniques. Parmi eux, Andrew Nixey, conseiller municipal depuis dix-huit ans, mais qui ne pourra pas se présenter aux élections municipales de mars. "C'est un peu triste, je ne peux pas rester. Une bonne partie de la population ici est britannique et ça fait un pont entre les Britanniques et les Français dans notre commune", confie-t-il. Pour Pierre Bachellerie le maire de Saint-Martial-sur-Isop, "la situation est un peu aberrante."

Tous les Britanniques vivent mal le fait de ne pas pouvoir voter

Les Britanniques font vivre le petit village, comme le bar repris par un couple il y a six mois. Tous les ressortissants vivent mal le fait de ne pas pouvoir voter. "C'est un désastre parce que c'est le droit de chaque personne dans le monde, d'avoir le droit à voter", déplore Hilary Michopoulou, Écossaise installée en France depuis un an. La seule solution pour eux est de demander la nationalité française.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un drapeau flottant devant le Parlement bitannique, le 30 octobre 2019.
Un drapeau flottant devant le Parlement bitannique, le 30 octobre 2019. (TOLGA AKMEN / AFP)