Brexit : l'Irlande inquiète pour sa frontière

L'incertitude autour de la date du Brexit crée évidemment des tensions au Royaume-Uni. Mais pas seulement au niveau politique ou celui des affaires, mais aussi en Irlande. On craint une frontière entre les deux parties du territoire.

France 3

La frontière entre l'Irlande du Nord et la république d'Irlande s'étend sur 500 km à travers les collines. Ils sont 30 000 à la traverser tous les jours, sans même le remarquer. Seul le revêtement du sol est différent. Mais en cas de Brexit dur, des barrières et des postes de contrôle pourrait réapparaître. Damien O'Reilly, éleveur de poules, exporte 15% de sa production vers l'Irlande du Nord. Pour lui, l'incertitude est insupportable.

Le boom des demandes de passeports

Même crainte pour les commerçants d'Irlande du Nord, notamment pour Brandan Murphy. 40% de ses produits viennent d'Europe. "Les délais seraient le plus gros problème. La fraîcheur ne serait pas optimale, et les coûts d'acheminement sont un vrai souci", explique-t-il. Ainsi, les demandes de passeports irlandais ont explosé du côté des ressortissants britanniques. Plus de 100 000 demandes en 2018, c'est 50% de plus qu'en 2015.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant marche près de la Chambre du Parlement, à Londres (Royaume-Uni), le 18 mais 2019.
Un manifestant marche près de la Chambre du Parlement, à Londres (Royaume-Uni), le 18 mais 2019. (NIKLAS HALLE'N / AFP)