Cet article date de plus de dix ans.

La garde civile espagnole a annoncé avoir démantelé le plus important réseau mondial d'ordinateurs piratés

Le démantèlement, mené en collaboration avec le FBI américain, a permis d'interpeller trois Espagnols qui dirigeaient ce réseau. 13 millions de machines auraient été piratés.Des délinquants pouvaient soutirer des données personnelles, notamment bancaires, à l'insu des propriétaires des ordinateurs.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (France 2)

Le démantèlement, mené en collaboration avec le FBI américain, a permis d'interpeller trois Espagnols qui dirigeaient ce réseau. 13 millions de machines auraient été piratés.

Des délinquants pouvaient soutirer des données personnelles, notamment bancaires, à l'insu des propriétaires des ordinateurs.

Sont concernés des particuliers, des entreprises privées et des organismes publics.

Sur l'ordinateur du responsable de ce réseau arrêté en février au pays Basque espagnol (nord), la garde civile a retrouvé des informations personnelles concernant 800.000 usagers. Selon la garde civile, cette personne vivait de ce réseau d'ordinateurs "esclaves" en le louant à des tiers à des fins délictuelles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.