Cet article date de plus de huit ans.

La zone euro n'est pas épargnée par la corruption

L'ONG Transparency international a rendu son rapport annuel mercredi. Elle juge que la performance des pays européens est "décevante".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le rapport a été mis en ligne mercredi 5 décembre sur le site de Transparency International. (TRANSPARENCY INTERNATIONAL / FRANCETV INFO)

EUROPE – "Décevant." C'est l'adjectif utilisé par l'ONG Transparency International pour qualifier, dans son rapport annuel (article en anglais), publié mercredi 5 décembre, la performance des pays de la zone euro en termes de corruption. "La corruption continue de faire des ravages dans les sociétés partout dans le monde", regrette le rapport.

C'est parmi les pays les plus touchés par la crise économique que la corruption est la plus sensible en Europe. Cette année, l'Italie (72e) et la Grèce (94e) perdent 3 et 14 places par rapport au classement précédent. Ce classement répertorie 176 pays selon une échelle graduée de 0 (corruption perçue la plus forte) à 100 (corruption perçue très faible), construite à partir de données collectées par 13 institutions internationales.

La France se classe 22e sur 174

Egalement frappés par la crise de la dette, l'Irlande (25e), l'Espagne (30e) et le Portugal (33e) obtiennent des scores supérieurs à 60 points. Moins durement touchées, l'Allemagne et la France se classent respectivement 13e et 22e, avec des notes supérieures à 70.

Le Danemark, la Finlande et la Nouvelle-Zélande se partagent la première place des pays les plus vertueux avec des scores de 90. L'Afghanistan, la Corée du Nord et la Somalie occupent ex-aequo la 174e et dernière place du tableau, avec seulement 8 points.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.