Cet article date de plus de dix ans.

L'Italie cherche à rassurer les marchés qui craignent qu'elle ne soit balayée par une crise financière de grande ampleur

Le ministre de l"Economie italien, Giulio Tremonti, a commencé à élaborer mardi soir un plan d"austérité de 40 milliards d"euros sur quatre ans qui doit être voté par le Parlement dans les jours à venir.Il devrait permettre au gouvernement de respecter l'objectif consistant à ramener le déficit public de 3,9% du PIB en 2011 à l"équilibre en 2014.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Giulio Tremonti, le ministre italie de l'Economie (AFP-Filippo Monteforte)

Le ministre de l"Economie italien, Giulio Tremonti, a commencé à élaborer mardi soir un plan d"austérité de 40 milliards d"euros sur quatre ans qui doit être voté par le Parlement dans les jours à venir.

Il devrait permettre au gouvernement de respecter l'objectif consistant à ramener le déficit public de 3,9% du PIB en 2011 à l"équilibre en 2014.

L'Italie, troisième puissance économique de , est pour l'instant passée à coté des difficultés qu'ont connu la Grèce, l'Irlande et le Portugal, grâce à un déficit budgétaire relativement modeste, un système bancaire assez solide et un taux d'épargne des ménages élevé.

En revanche, le montant de la dette publique italienne -les emprunts obligataires du pays s'élèvent à 1.600 milliards d'euros - suscite l'inquiétude des marchés. Le montant de la dette représente 120% du produit intérieur brut (PIB).

"Pour nous, pour l'Italie, ce n'est certainement pas un moment facile", a déclaré Silvio Berlusconi dans un communiqué après une journée sur les marchés financiers lors de laquelle les emprunts obligataires de l'Etat italien à dix ans ont vu leur rendement dépasser les 6%, un niveau sans précédent depuis plus de dix ans.

"Nous devons être unis, soudés dans notre intérêt commun, conscients que les efforts et les sacrifices sur une brève période équivaudront à des gains permanents et sûrs", a déclaré le chef du gouvernement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.