Cet article date de plus de six ans.

Italie : deux policiers piquent du nez et se font voler leur radar

La presse transalpine raconte les mésaventures de deux agents de police de la capitale, qui se sont assoupis pendant un contrôle de vitesse, dans la nuit de vendredi à samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un radar sur le bord de l'autoroute A1, à Lille (Nord). (DENIS CHARLET / AFP)

Ce petit roupillon leur a coûté cher. Deux policiers municipaux de Rome (Italie) se sont endormis pendant un contrôle de vitesse et ont constaté à leur réveil le vol de leur radar, rapporte le quotidien italien La Repubblica, mardi 16 décembre.

Dans la nuit de vendredi à samedi, les deux hommes de la police romaine sont postés dans leur véhicule de service sur un axe de l'est de la capitale. Ils disposent d'un radar dernier cri disposé sur un trépied devant la voiture. L'heure tourne. Il est tard et le sommmeil les gagne. Samedi vers 2 heures du matin, lorsqu'ils reprennent leurs esprits, ils se rendent compte que le radar n'est plus à sa place.

Les auteurs du vol courent toujours et l'appareil de mesure de vitesse demeure introuvable. Heureusement que les deux policiers ne se sont pas assoupis au volant alors qu'ils étaient en opération avec un radar embarqué, capable de flasher des automobilistes en plein trafic : le bilan aurait été beaucoup plus grave.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.