Hongrie : le parti de Viktor Orban remporte une écrasante victoire aux élections législatives

Sur la quasi-totalité des bulletins dépouillés, le parti Fidesz obtient 48,8% des voix, avec près de trente points d'avance sur la formation d'extrême droite Jobbik.

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban célèbre la victoire de son parti Fidesz aux élections législatives, le 8 avril 2018, à Budapest.
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban célèbre la victoire de son parti Fidesz aux élections législatives, le 8 avril 2018, à Budapest. (ATTILA KISBENEDEK / AFP)

Le dirigeant national-conservateur Viktor Orban, icône des droites populistes européennes, a remporté dimanche 8 avril ses troisièmes législatives d'affilée en Hongrie. Sur la quasi-totalité des bulletins dépouillés, et avec une forte mobilisation des électeurs, le parti Fidesz obtient 48,8% des voix, avec près de trente points d'avance sur le Jobbik, formation d'extrême droite qui a abandonné la rhétorique xénophobe.

"C'est une victoire historique"

Ce résultat laisse bon espoir à la future majorité de décrocher 133 sièges sur les 199 du Parlement hongrois et donc une nouvelle "super-majorité" des deux tiers, comme en 2010 et 2014, qui permet de faire voter des changements constitutionnels.

Viktor Orban est apparu soulagé à l'annonce des résultats. "C'est une victoire historique qui nous offre la possibilité de continuer à nous défendre et de défendre la Hongrie", a déclaré le dirigeant de 54 ans, devant une foule de militants en liesse rassemblés au bord du Danube et habillés aux couleurs orange de son parti.