Cet article date de plus de neuf ans.

Gérard Depardieu s'explique sur son départ : "La France est triste"

Longuement interrogé sur la télévision locale belge Notélé, l'acteur français au cœur de la polémique depuis des mois revient pour la première fois longuement et calmement sur son départ. Il explique que ce "n'est pas pour des raisons fiscales qu'il s'est installé en Belgique. Mais parce que "la France est triste" et manque d'énergie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"Je suis Français, j'aime les Français, mais j'ai  un peu de peine pour eux car ils sont dans une situation délicate " affirme Gérard Depardieu. Il assure que son installation à Néchin a été difficile "car comme les gens pensent que j'ai quitté la France pour des raisons fiscales. .." Il n'en dira pas plus sur ses difficultés mais insiste, "ce  qui n'est pas tout à fait vrai".

Et pourtant comme il le dit lui même : "Vraiment à 64 ans, payer 87 % d'impôts..."  il juge donc "un peu exagérée " la politique fiscale du gouvernement de François Hollande. Et il profite de l'occasion pour régler quelques comptes. Le "minable" de Jean-Marc Ayrault qualifiant son intention de s'installer en Belgique n'est toujours pas passé :

"Un Premier ministre doit donner l'exemple. Ces gens ne savent pas faire leur métier".

Quelques comptes aussi avec les journalistes, "sa presse " dit-il à propos de François Hollande : "J'espère que les journalistes vont se calmer car ça agace...".

Enfin il concède : "Je suis pas à l'abri de certains dérapages. Et j'en ai fait 10.000".

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.