Eurotunnel : Cazeneuve annonce l'envoi de deux unités de forces mobiles

Intervenant après la mort d'un migrant cette nuit sur le site d'Eurotunnel, et face à de nouvelles vagues de migrants, le ministre de l'Intérieur a annoncé des moyens supplémentaires.

("Deux unités de force mobile, soit 120 fonctionnaires, vont être temporairement affectés à Calais" annonce Bernard Cazeneuve © MAXPPP)

Après la mort d'un migrant hier soir, et plus de 1.500 tentatives d'intrusions sur le site du tunnel sous la Manche, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé le déploiement temporaire de  deux unités de force mobile en renfort à Calais pour assurer la sécurisation de la frontière "et notamment du site Eurotunnel".  

"Deux unités de force mobile, soit 120 fonctionnaires, vont être temporairement affectés à Calais" - Bernard Cazeneuve
--'--
--'--

Eurotunnel aussi doit "prendre ses responsabilités"

Pour Bernard Cazeneuve, le groupe Eurotunnel doit "également prendre ses responsabilités " pour la sécurisation du site où des migrants tentent chaque nuit, au péril de leur vie, de s'infiltrer en Grande-Bretagne par le tunnel sous la Manche. Plus tard dans la journée, lors d'un déplacement dans le Lot, le Premier ministre a également considéré qu'Eurotunnel devait "assumer ses responsabilités ". Manuel Valls a également rendu hommage: 

"à des hommes qui, souvent au péril de leur vie, ont fait des milliers de kilomètres et qui meurent aujourd'hui dans des conditions épouvantables ".

De son côté, le PDG d'Eurotunnel Jacques Gounon avait dénoncé ce matin sur France Info "des invasions massives, systématiques, peut-être même organisées" . Pour lui, "il y a un problème d'effectifs des forces de l'ordre à Calais, c'est un problème de quantité".

"L'État va renforcer encore les moyens qu'il consacre à la sécurisation de la frontière"

"L'État  va renforcer encore les moyens qu'il consacre à la sécurisation de la frontière. Il a multiplié par cinq les moyens en forces de l'ordre qu'il consacre à la gestion des la situation à Calais depuis 2012 " assure Bernard Cazeneuve.

Après avoir rencontré son homologue britannique Theresa May, le ministre de l'Intérieur annonce également que le Royaume-Uni va débloquer "10 millions d'euros supplémentaires" pour assurer notamment la sécurisation du tunnel sous la Manche.

Une centaine de migrants passés au Royaume-Uni ces derniers jours 

Theresa May annonce que plus de cent migrants ont réussi à entrer au Royaume-Uni ces derniers jours en passant par le tunnel. "Nous allons traiter chaque demande d'asile selon nos procédures habituelles. La priorité pour nous est de renforcer la sécurité sur le site (d'Eurotunnel) de Coquelles (en France), afin de nous assurer que personne n'essaye de traverser le tunnel ", annonce-t-elle après une réunion d'urgence à Londres. 

Invitée de France Info ce matin, la sénatrice-maire Les Républicains de Calais Natacha Bouchart appelle de son côté à la tenue "d'un sommet franco-britannique, avec les ministres de l'Intérieur, et les partenaires locaux : Eurotunnel, le port, la municipalité de Calai s". Elle dénonce "une hypocrisie globale ".

A LIRE AUSSI ►►►

Le PDG d'Eurotunnel dénonce "des invasions massives, peut-être même organisées"

Eurotunnel : mort cette nuit d'un migrant écrasé par un camion