Cet article date de plus d'onze ans.

En 2009, le nombre de naissances en Allemagne s'est établi à 665.126, son plus bas niveau depuis 1945

Le Bureau fédéral des statistiques de Wiesbaden rappelle qu'il y avait eu 682.514 naissances en 2008 et 770.774 en 1999.En 1945, alors que s'écroulait le IIIe Reich, il y avait eu 520.000 naissances.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Lits de bébé vides en Allemagne (AFP/CHRISTOF STACHE)

Le Bureau fédéral des statistiques de Wiesbaden rappelle qu'il y avait eu 682.514 naissances en 2008 et 770.774 en 1999.

En 1945, alors que s'écroulait le IIIe Reich, il y avait eu 520.000 naissances.

L'Allemagne, qui compte 82 millions d'habitants, a l'un des taux de natalité les plus bas d'Europe.

Pendant longtemps le pays a accueilli en moyenne 200.000 immigrants chaque année mais cet afflux s'est tari et ces deux dernières années l'Allemagne a enregistré une perte nette de 15.000 habitants, ce qui signifie que la population baisse encore plus rapidement qu'auparavant.

Le gouvernement a instauré en 2007 l'"Elterngeld" (Eltern veut dire parents en allemand) , une allocation parentale qui peut aller jusqu'à 25.000 euros par an, afin d'inciter les couples qui travaillent à avoir des enfants. Ce programme coûte aux contribuables plus de 3,5 milliards d'euros par an.

En plus de l'"Elterngeld", le gouvernement consacre 2,5 milliards d'euros chaque année pour le "Kindergeld" (Kinder veut dire enfants), les allocations familiales versées à toutes les familles avec enfants.

Une année record pour les naissances a été 1964, avec 1.357.304 nouveau-nés dans les deux parties de l'Allemagne alors divisée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.