Cet article date de plus de huit ans.

Elections européennes : comment vote-t-on ?

Les élections européennes, du 22 au 25 mai prochain, comment ça marche ? Comment, pour qui vote-t-on ? Le processus - et les dates - n'est pas le même dans tous les pays de l'Union...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (© European Union)

Ca commence par une France coupée en huit. Huit circonscriptions, ou huit grandes régions. Découpage adopté en 2003 pour réduire à la fois l'abstention et le poids du Front National. Mais il n'y a pas beaucoup de pays à faire comme ça : on est cinq seulement dans l'Union, partout ailleurs on vote pour des listes nationales, les mêmes sur tout le territoire. Et franchement, c'est beaucoup plus simple.

Parce qu'en France, dans chaque circonscription vous avez une vingtaine de listes différentes. En Ile-de-France, 31, c'est le record... Attention, vous devez en choisir une, et c'est tout ou rien, pas le droit de panacher ou de rayer des noms. Si vous faites ça, votre bulletin sera considéré comme nul.

Il y a beaucoup de listes parce que c'est facile de se présenter aux européennes. Pas besoin de parrainages d'élus, pas besoin de réserve financière. Et tous les frais que vous engagez pour imprimer vos affiches, on vous les rembourse si vous atteignez seulement 3 % des voix. 

C'est pour ça que vous allez voir dans vos bureau de vote des listes plus ou moins fantaisistes, commes celles qui dénoncent la maltraitance des animaux, d'autres qui militent pour le "Cannabis sans frontières"... En Allemagne c'est pas mal non plus... Vous avez les marxistes-léninistes qui cotoient le Parti des Chrétiens fidèles à la Bible.

Tout ça reste évidemment très anecdotique. En gros, les sièges de députés seront répartis entre les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés - je vous passe les modes de calcul qui sont extrêmement complexes. Bref, seuls les grands partis obtiendront leur billet pour Bruxelles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.