Cet article date de plus de neuf ans.

Du porc dans des lasagnes à l'élan surgelées d'Ikea

Le géant suédois de l'ameublement a retiré du marché 17 600 plats.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran du site ikea.com qui présente les lasagnes à la viande hachée. (IKEA)

Après la viande de cheval dans des lasagnes au bœuf, du porc dans des lasagnes à l'élan. C'est ce qu'un laboratoire belge a découvert, dans des plats surgelés vendus en Europe dans les magasins Ikea. D'après les résultats de ce laboratoire, la viande hachée d'élan, qui représente 12% des lasagnes, contient un peu plus d'1% de porc. 

Le géant suédois de l'ameublement a donc pris la décision, samedi 6 avril, de retirer du marché 17 600 plats de lasagnes. Ces plats n'ont pas été commercialisés dans le monde musulman, a précisé dans un communiqué Ikea. L'islam interdit la consommation de porc. 

Le porc et l'élan hachés au même endroit

La contamination provient de la société Dafgaard, qui hachait "de la viande de bœuf et de porc dans la matinée et de la viande d'élan l'après-midi", a précisé la porte-parole d'Ikea, Josefin Thorell. "Nous avons examiné les procédés à suivre avec Dafgaard de façon à ce que cela ne se reproduise plus. La société dispose désormais d'installations séparées pour les différents types de production" de viande, a-t-elle ajouté.  

Dafgaard est la même société qui avait fourni les boulettes de viande de bœuf, retirées du marché par Ikea parce qu'elles contenaient de la viande de cheval. Dans ce contexte, le groupe a commencé à procéder à ses propres tests ADN. Il a ajouté que les tests allaient être systématisés sur tous les produits contenant de la viande hachée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.