Des détenus néerlandais protestent après la location de leurs cellules "de luxe"

Ils risquent de devoir céder leurs places à des détenus norvégiens.

Une cellule de la prison de Norgerhaven, aux Pays-Bas, le 2 mars 2015.
Une cellule de la prison de Norgerhaven, aux Pays-Bas, le 2 mars 2015. (CATRINUS VAN DER VEEN / ANP)

Les détenus d'une prison du nord des Pays-Bas risquent de perdre leurs cellules, considérées comme "luxueuses", au profit de détenus norvégiens. Un accord entre les Pays-Bas et la Norvège, signé lundi 2 mars, prévoit la location de ces cellules de la prison de Norgerhaven pour une période de trois ans contre la somme de 25 millions d'euros. Les détenus néerlandais ont décidé de poursuivre leur gouvernement en justice pour protester.

Avec cet accord, la Norvège cherche à accélérer le rythme de sa justice, car près de 1 300 personnes attendent de pouvoir purger leurs peines dans le pays. De son côté, les Pays-Bas ont vu ces derniers mois leur population carcérale diminuer. Ils ont d'ailleurs déjà noué le même type de partenariat avec la Belgique.

Potager, poulailler et vue sur la campagne

De leur côté, s'ils sont transférés vers une prison "normale" pour faire place à leurs homologues norvégiens, les détenus néerlandais devront abandonner les lieux, décrits par les médias néerlandais comme des "cellules de luxe". Dans cette prison aux vieux bâtiments de briques rouges et aux toits d'ardoise, les détenus purgeant de longues peines peuvent cultiver des légumes, élever des poulets, cuisiner et, surtout, contempler la campagne alentours. Ils disposent également d'une "pièce de loisirs", peuvent choisir la couleur d'un mur et ont la télévision avec 55 chaînes, selon les médias néerlandais.

"Ils ne veulent pas être transférés d'un endroit à l'autre", a déclaré l'avocate d'au moins 17 de ces détenus, emprisonnés pour des périodes allant de dix ans à la perpétuité. Les proches des prisonniers norvégiens sont eux aussi en colère : cet accord prévoit le déménagement de 242 prisonniers dans un autre pays, à des centaines de kilomètres d'Oslo.