Danemark : la mort du prince Henrik

Le prince Henrik de Danemark est mort ce mercredi 14 février, à 83 ans. Il était français, né à Bordeaux, et s'appelait Henri.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Henrik de Danemark, un prince qui se rêvait roi. Après plus de cinquante ans passés à la Cour, il s'est éteint hier, emporté par la maladie, sans jamais avoir été couronné. De son vrai nom Henri de Laborde de Monpezat, c'est un jeune aristocrate girondin. Jeune diplomate, il est en poste à Londres lorsqu'il rencontre Margaret, héritière du trône.

Un domaine viticole dans le Lot

En juin 1967 est donné le mariage princier, devant tout un pays, et un parterre de têtes couronnées venues de toute l'Europe. Henri renonce à son prénom et devient Henrik. Il prend la nationalité danoise et abjure de sa foi catholique pour le protestantisme. Ce ne seront que les premiers sacrifices, car Henrik avoue vivre dans l'ombre de Margaret, devenue reine. Il parle même de clown pour qualifier son rôle à la Cour. C'est dans son domaine viticole du Lot qu'Henrik aimait se ressourcer en amoureux du bon vin et de la poésie. Son dernier pied de nez : il refuse d'être inhumé dans la nécropole royale auprès de son épouse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prince Henrik de Danemark avec son épouse la reine Margrethe II en 2017 à Aarhus (Danemark).
Le prince Henrik de Danemark avec son épouse la reine Margrethe II en 2017 à Aarhus (Danemark). (SCANPIX DENMARK / AFP)