Un Français parmi les victimes du déraillement en Espagne

Le maire de Saint-Jacques-de-Compostelle l'a annoncé vendredi. Le bilan a été revu, passant de 80 à 78 morts, dont 72 identifiés.

Deux hommes portent secours à une blessée après le déraillement du train au niveau de Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne), le 24 juillet 2013.
Deux hommes portent secours à une blessée après le déraillement du train au niveau de Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne), le 24 juillet 2013. (XOAN A. SOLER / LA VOZ DE GALICIA / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Deux cent vingt-deux personnes se trouvaient à bord (218 passagers et quatre employés de la compagnie de chemin de fer, la Renfe), quand le train a déraillé. Alors que les circonstances de la catastrophe ferroviaire de Saint-Jacques-de Compostelle demeurent floues, le maire de la ville a annoncé, vendredi 26 juillet, qu'un Français figurait parmi les victimes. Cette personne n'a pas encore été identifiée, a précisé l'élu, Angel Curras.

Francetv info revient sur ce que l'on sait des victimes de ce drame. 

Un bilan revu à 78 morts

La police espagnole a annoncé vendredi avoir dénombré 78 corps, dont 72 ont été identifiés. Jusqu'alors, le bilan officiel s'élevait à 80 morts. "Pour le moment, le chiffre est de 78 cadavres, 72 ont été identifiés et six doivent encore l'être", a expliqué le chef de la police de Galice, Jaime Iglesias, lors d'une conférence de presse.

Il a également évoqué des "restes humains" qui rendent compliqué le travail de la police scientifique. "Nous avons des corps déchiquetés, mais pas de corps brûlés", a ajouté le chef de la police, estimant que l'identification des derniers corps pourrait prendre du temps.

Pour l'instant, quatre étrangers tués identifiés 

Outre le voyageur français tué, dont l'identité n'a pas été communiquée, les corps d'un Algérien, d'un Mexicain et d'un Américain ont été identifiés, ce qui porte à quatre le nombre de victimes étrangères.

Trente-deux personnes toujours dans un état grave 

Vendredi matin, 83 blessés étaient toujours hospitalisés, dont 32 dans un état grave.

Le quotidien The Guardian a assuré jeudi qu'un Britannique figurait parmi les blessés, ainsi que cinq Américains.