Commission européenne : après le rejet de la candidature de Sylvie Goulard, Emmanuel Macron propose Thierry Breton

D'après l'Elysée, Ursula von der Leyen, la future présidente de la Commission, a déjà approuvé ce choix.

Thierry Breton au siège de la société Atos, à Bezons (Val d\'Oise), le 4 avil 2019.
Thierry Breton au siège de la société Atos, à Bezons (Val d'Oise), le 4 avil 2019. (ERIC PIERMONT / AFP)

Après le rejet de la candidature de Sylvie Goulard pour le poste de commissaire français qui avait plongé la France dans l'embarras, Emmanuel Macron propose, jeudi 24 octobre, de nommer l'ancien ministre Thierry Breton comme membre de la Commission européenne. Ursula von der Leyen, la future présidente de la Commission européenne, a déjà approuvé ce choix, selon le communiqué de l'Elysée. "Si nous proposons ce candidat, c'est qu'il convient", assure la présidence.

"Je suis très honoré de la confiance qui m'est accordée", a réagi Thierry Breton auprès de l'AFP. Le PDG du groupe informatique Atos et ancien ministre de l'Economie sous Jacques Chirac a également assuré se consacrer "dès à présent à la préparation des auditions auprès des commissions compétentes du Parlement européen".

"Il a des compétences solides"

Principal enjeu pour Paris, le vaste portefeuille obtenu pour le Commissaire français – politique industrielle, marché intérieur, numérique, défense et espace – restera inchangé. Emmanuel Macron en a obtenu l'assurance d'Ursula von der Leyen, a précisé la présidence.

Avec son parcours qui mêle public, privé et politique, ainsi que sa connaissance de l'industrie, ce proche de Jacques Chirac coche en effet de nombreuses cases. "Thierry Breton a des compétences solides dans les domaines couverts par ce portefeuille", fait valoir l'Elysée.

Thierry Breton avait été appelé à la tête de France Télécom lourdement endetté. Il avait redressé le groupe en réduisant ses coûts et avait conduit à sa privatisation. Il est aussi "Macron-compatible" puisqu'il s'était rallié à sa candidature après le retrait d'Alain Juppé.