Cet article date de plus de cinq ans.

Brexit : Manuel Valls promet plus de réductions fiscales pour les salariés étrangers

Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé ce mercredi une série de mesures, notamment fiscales, pour renforcer l'attractivité de la place financière de Paris face à la City, après le vote des Britanniques en faveur du Brexit.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Manuel Valls le 29 juin 2016 à Matignon © MaxPPP)

Lors d'une intervention au forum Paris Europlace, Manuel Valls a annoncé plusieurs mesures pour renforcer l'attractivité de la place financière de Paris, afin qu'elle puisse profiter de la sortie programmée du Royaume-Uni de l'Union européenne. 

Rappelant les atouts de la France, le Premier ministre a fait part de sa volonté d'améliorer l'accueil des "talents étrangers".  Parmi les mesures annoncées figure ainsi une modification du régime des "impatriés", permettant aux salariés venus de l'étranger de bénéficier de réductions fiscales. Ce régime sera "applicable pendant huit ans, contre cinq aujourd'hui" , a indiqué Manuel Valls.

Baisse de l'impôt sur les sociétés confirmée

Le Premier ministre a par ailleurs confirmé la baisse de l'impôt sur les sociétés (IS) annoncée par François Hollande. "Nous avons, dès cette année, supprimé la contribution exceptionnelle à l'IS. Et le taux normal d'impôt sur les sociétés sera progressivement ramené à 28%" , contre 33% aujourd'hui, a-t-il détaillé

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.