Italie : "réhabilité" par la justice, Silvio Berlusconi peut à nouveau se présenter à des élections

Condamné en août 2013 à une peine d'inéligibilité de six ans pour fraude fiscale, le milliardaire n'est plus inquiété.

Silvio Berlusconi, à Rome, la capitale italienne, le 5 avril 2018.
Silvio Berlusconi, à Rome, la capitale italienne, le 5 avril 2018. (SILVIA LORE / NURPHOTO / AFP)

Silvio Berlusconi semble insubmersible. Le quotidien Corriere della sera (en italien) annonce, samedi 12 mai, que le tribunal de Milan a décidé de "réhabiliter" le milliardaire. L'ancien chef du gouvernement avait été condamné, en août 2013, à une peine d'inéligibilité de six ans pour fraude fiscale mais la justice "efface tous les effets" de sa condamnation.

Selon le journal, "l'ordonnance du tribunal de Milan est effective immédiatement, ce qui signifie que M. Berlusconi est formellement réhabilité"Une nouvelle saluée par son parti Forza Italia.

En clair, le Cavaliere, qui a 81 ans, peut désormais être en lice pour le poste de chef de gouvernement lors des prochaines législatives. Mais cela ne devrait pas s'appliquer à la situation présente. Berlusconi a dit, il y a trois jours, qu'il laissait la Ligue (extrême droite), alliée politique de son parti Forza Italia, former un gouvernement sans lui à la suite des résultats des législatives du 4 mars. Ce scrutin a été décevant pour Forza Italia, qui a été devancé par la formation de Matteo Salvini.