En Italie, Silvio Berlusconi poursuit sa carrière politique malgré les soupçons d'agressions sexuelles

Publié
En Italie, Silvio Berlusconi poursuit sa carrière politique malgré les soupçons d'agressions sexuelles
Article rédigé par
A. Mikoczy - franceinfo
France Télévisions

La classe politique française est traversée par des affaires de violences sexuelles. Correspondant à Rome pour France Télévisions, Alban Mikoczy rappelle qu'en Italie, Silvio Berlusconi jouit également d'une certaine impunité.

Alors que l'affaire Damien Abad, accusé de viol par deux femmes, est survenue en France, le correspondant à Rome pour France Télévisions, Alban Mikoczy, rappelle que l'Italie n'est pas épargnée par de tels scandales de violence sexuelle. En témoigne le cas de Silvio Berlusconi, poursuivi pour des affaires de mœurs depuis plus de 10 ans. "Malgré cela, sa carrière politique continue. Les tribunaux se sont prononcés plusieurs fois, parfois en acquittant le 'Cavaliere', parfois, au contraire, en le condamnant. Mais toujours, il a pu conserver la possibilité de se faire élire", rappelle-t-il.

Toujours député européen

Député européen depuis 2019, il demeure également chef de parti, même si sa tentative de se présenter à la présidence de la République voilà quelques mois a échoué face au refus quasi unanime des députés et des sénateurs, échaudés par les lourds soupçons d'agressions sexuelles qui l'accablent. Âgé de 85 ans, Silvio Berlusconi poursuit néanmoins sa carrière politique. En Italie, la révolution Me Too "a des effets moins importants", constate le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.