Belgique : deux hommes soupçonnés de préparer un attentat tués par la police

La police belge a mené plusieurs opérations ce jeudi soir dans le pays, dont l'une à Verviers qui a coûté la vie à deux membres d'une cellule djihadiste qui projetaient de commettre un attentat. Un troisième homme a été "intercepté", tandis que le niveau d'alerte nationale a été relevé.

(Les enquêteurs inspectent une rue de Verviers, après l'assaut lancé par la police © Frank Augstein/AP/SIPA)

Le parquet fédéral belge a confirmé ce jeudi soir qu'une opération avait eu lieu, au centre-ville de Verviers dans l'est de la Belgique, contre un groupe de présumés terroristes. Deux membres de cette cellule djihadiste ont été tués, un troisième a été "intercepté ", selon les mots du substitut du procureur fédéral, Thierry Werts, qui a tenu une conférence de presse dans la soirée. Les terroristes présumés ont ouvert le feu lorsqu'ils ont vu arriver les forces de l'ordre, pour une perquisition.

"Aucun lien n'a été établi à ce stade" avec les attentats de Paris (substitut du procureur)

Plusieurs membres de cette cellulle djihadiste revenaient apparemment de Syrie. Toujours selon le substitut du procureur, ces hommes projetaient de commettre "des attaques terroristes de grande ampleur " dans les jours qui viennent. Mais la justice ne fait pas le lien "à ce stade " avec les attentats de Paris.

Les précisions du représentant du Parquet fédéral de Bruxelles
--'--
--'--

Selon plusieurs témoins, des explosions et des coups de feu auraient retenti vers 17 heures à Verviers. Les alentours du palais de justice, où s'est déroulée l'opération, ont été complètement bouclés par la police, avant que le périmètre de sécurité ne soit levé vers 19h30. Plusieurs riverains ont dû se calfeutrer chez eux pendant plusieurs minutes.

Une habitante du quartier : "J'ai entendu trois ou quatre grosses explosions"
--'--
--'--

Un autre témoin, Hervé, a aperçu les hommes en uniforme, qui lui ont dit de rentrer chez lui. Il habite à environ 70 mètres des lieux, et raconte la scène.

Hervé, témoin de la scène : "J'ai vu des hommes cagoulés dans la rue"
--'--
--'--

La Belgique est en tout cas l'un des pays, proportionnellement, qui connaissent le plus de départs de ressortissants pour la Syrie. Des interventions policières ont également été menées ce jeudi soir à Bruxelles, et Anderlecht où auraient été retrouvés des explosifs. L'enquête se poursuit, c'est pourquoi la justice laisse filtrer assez peu d'informations ; une nouvelle conférence de presse doit être organisée vendredi matin à 11h.

(Carte de localisation de Verviers, en Belgique © IDÉ)