La zone euro bat un nouveau record de chômage en septembre

Avec 18,49 millions de personnes au chômage, le taux atteint le seuil de 10% pour le seizième mois consécutif, plusieurs fois dépassé.

Des personnes font la queue devant une agence pour l\'emploi à Madrid (Espagne), le 26 octobre 2012.
Des personnes font la queue devant une agence pour l'emploi à Madrid (Espagne), le 26 octobre 2012. (DOMINIQUE FAGET / AFP)
 EUROPE - Le taux de chômage de la zone euro s'est établi à 11,6% de la population active en septembre, contre 11,5% en août (un chiffre lui-même révisé à la hausse), a indiqué mercredi 31 octobre l'Office statistique de l'Union européenne Eurostat. Il s'agit d'un niveau record, qui se traduit par 18,49 millions de personnes au chômage en septembre dans les 17 pays de l'Union monétaire.
 
En un mois, 146 000 personnes ont donc grossi les rangs de chômeurs au sein de la zone euro et 2,17 millions en un an. Francetv info s'arrête sur les pays de la zone selon leur exposition au chômage.
 
1Plus de 25% de chômage en Espagne et en Grèce
La situation est particulièrement critique dans ces deux pays, lourdement frappés par la crise, et où le chômage touche un actif sur quatre.
 
Le taux est monté à 25,8% en septembre en Espagne, contre 22,4% il y a un an. En Grèce, où les dernières données disponibles datent de juillet, il s'est élevé à 25,1%, contre 17,8% en juillet 2011.
 
2Une forte progression à Chypre et au Portugal
 
Signe de la violence de la crise, la situation s'est fortement dégradée en un an dans les pays les plus fragiles. Outre l'Espagne et la Grèce, le taux de chômage est passé de 8,5% à 12,2% à Chypre, et de 13,1% à 15,7% au Portugal.
 
La publication de ces chiffres intervient alors que le Parlement portugais a voté mercredi la proposition de budget 2013 du gouvernement de centre droit. Sommé d'accentuer la politique de rigueur menée sous la tutelle de ses créanciers, le gouvernement fait l'objet d'un mécontentement grandissant au sein de la population.
 
3L'Autriche et l'Allemagne parmi les bons élèves
 
Les taux de chômage les plus bas ont été enregistrés en septembre en Autriche (4,4%), au Luxembourg (5,2%), en Allemagne ainsi qu'aux Pays-Bas (5,4% chacun).
 
La France est loin de figurer parmi les bons élèves de la zone euro, avec 10,8% de chômage en septembre, contre 10,6% en août.
  
Dans l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage s'est établi à 10,6% en septembre, un chiffre stable par rapport au mois d'août. Mais cela reste bien supérieur aux Etats-Unis et au Japon, où il s'est élevé respectivement à 7,8% et à 4,2% sur la même période.