Cet article date de plus de neuf ans.

Attentats en Turquie : 46 morts et 9 suspects arrêtés

Le bilan s'alourdit aujourd'hui dimanche passant à 46 personnes tuées après les attentats d'hier samedi à Reyhanli en Turquie à quelques kilomètres de la Syrie. Par ailleurs 9 personnes ont été arrêtées après ces attentats à la voiture piégée.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Neuf personnes ont été interpellées
après le double attentat qui a fait 46 morts hier à Reyhanli en Turquie et dont
Ankara
a attribué la responsabilité au régime de Damas qui de son côté a
démenti toute implication.

Certains voient pourtant
ces attentats comme des représailles syriennes. En effet, le gouvernement Turc soutient
officiellement les rebelles syriens qui combattent le régime de Bachar al-Assad.

Le Premier ministre turc
Recep Tayyip Erdogan a donc estimé ce dimanche après-midi que le régime syrien souhaite
entraîner la Turquie dans un "scénario catastrophe".

Le vice-premier ministre
turc Besir Atalay
a expliqué que les neuf personnes qui ont été arrêtées sont
de nationalité turque. Ces hommes feraient partie d'"une organisation terroriste
en contact avec les services de renseignement syrien".

Plusieurs journaux turcs
ont évoqué dimanche la piste d'un groupuscule clandestin turc de gauche, les
Acilciler, dont le chef Mihraç Ural aurait trouvé refuge en Syrie à la fin des
années 1970.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.