Cet article date de plus de cinq ans.

Attentats de Madrid : 11 ans plus tard, comment les Espagnols ont-ils surmonté la douleur et la peur ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Attentats de Mardrid : 11 ans plus tard, comment les Espagnols ont-ils surmonté la douleur et la peur ?
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les attentats en France ont ravivé le traumatisme des Espagnols. Le 11 mars 2004, 191 personnes perdaient la vie, plus de 1 500 autres étaient blessées à Madrid.

Drapeaux en berne, Français et Espagnols côte à côte. Plus que toute autre capitale, Madrid se sent meurtrie par les attentats du 13 novembre à Paris. Il y a 11 ans, 191 personnes perdaient la vie, plus de 1 500 autres étaient blessées dans les attaques menées dans plusieurs gares et trains de la capitale espagnole.

La vie reprend le dessus

Le 11 mars 2004, gare d'Atocha, il est 7h30 l'heure de pointe quand sept bombes explosent dans plusieurs trains, trois autres dans des gares de banlieue. C'est l'oeuvre d'islamistes proche d'al-Qaïda. Le bilan est lourd. Aujourd'hui, dans cette gare comme sur d'autres sites sensibles, la sécurité a été renforcée.

Policiers et agents sont omniprésents, les bagages sont contrôlés comme dans un aéroport, mais seulement pour les trains grandes lignes. Les Madrilènes ont retrouvé une vie presque normale. Pour manger des tapas ou prendre un verre, il y a toujours autant de monde sur les terrasses. Pas de haine, ni d'amalgames. À Madrid, la vie a repris le dessus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.