Cet article date de plus de six ans.

Un Algérien suspecté d'être lié aux attentats de Paris et de Bruxelles arrêté en Italie

L'homme faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen émis par la Belgique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un ressortissant algérien, soupçonné d'être lié aux terroristes de Paris et de Bruxelles, a été arrêté le 26 mars 2016 à Salerne (Italie). (GOOGLE MAPS)

Djamal O., un Algérien soupçonné d'être lié aux attentats de Paris et de Bruxelles, a été arrêté samedi 26 mars dans la région de Salerne, près de Naples (Italie). Selon plusieurs médias italiens, qui citent la police, cet homme de 40 ans faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen émis par la Belgique.

Djamal O. a été arrêté dans le cadre d'une enquête sur des documents falsifiés utilisés par les kamikazes de Paris et de Bruxelles, ainsi que leurs complices. Il est soupçonné d'avoir fait partie d'un réseau criminel qui fabriquait de faux papiers et favorisait l'immigration clandestine, selon l'agence AGI.

Il devrait être extradé vers la Belgique

Le nom de cet Algérien est apparu pour la première fois lors de perquisitions effectuées en octobre 2015 dans un repaire de faussaires à Saint-Gilles, en banlieue de Bruxelles. Des centaines de photos numérisées avaient alors été saisies, dont celles de trois terroristes appartenant au groupe qui a planifié les attentats de Paris. Najim Laachroui, l'un des kamikazes de l'aéroport de Zaventem, en faisait partie.

L'enquête doit encore déterminer les raisons pour lesquelles Djamal O., recherché par la police belge depuis le 6 janvier, se trouvait dans la région de Salerne. Ce complice présumé des terroristes de Bruxelles devrait être extradé vers la Belgique dans les prochains jours

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentats de Bruxelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.