DIRECT. Berlin : le groupe Etat islamique revendique l'attentat

Un poids lourd immatriculé en Pologne a foncé sur la foule d'un des marchés de Noël les plus importants de Berlin lundi soir, faisant 12 morts et 48 blessés.

Des personnes, qui se trouvent sur le marché de Noël de Berlin visé par un attentat, rendent hommage aux victimes, le 20 décembre 2016.
Des personnes, qui se trouvent sur le marché de Noël de Berlin visé par un attentat, rendent hommage aux victimes, le 20 décembre 2016. (ENNIO LEANZA / AP / SIPA)
Ce qu'il faut savoir

Le groupe Etat islamique (EI) revendique, mardi 20 décembre, l'attaque au camion qui a fait au moins 12 morts et 48 blessés dans un marché de Noël de Berlin. L'organisation jihadiste l'a indiqué via son organe de propagande Amaq.

Voici l'essentiel des éléments connus :

Le groupe Etat islamique revendique l'attentat. L'organisation jihadiste s'est exprimée, mardi en début de soirée, via son organe de propagande Amaq. "Un soldat de l'EI a commis l'opération de Berlin en réponse aux appels à cibler les ressortissants des pays de la coalition internationale" anti-EI, a précise-t-elle.

Le Pakistanais un temps suspecté libéré. Le suspect, arrêté dans la nuit de lundi à mardi, a été libéré, faute d'éléments à charge contre lui, a annoncé le parquet fédéral, mardi. "Les résultats de l'enquête n'ont à l'heure actuelle pas mis à jour d'éléments confirmant des soupçons concrets" à son encontre, a indiqué le parquet dans un communiqué. Cet homme est arrivé en Allemagne le 31 décembre 2015 par la route des Balkans et "enregistré à Berlin en février" comme demandeur d'asile, a indiqué à la presse le ministre de l'Intérieur allemand. Sa demande d'asile "n'avait pas encore été tranchée", a-t-il dit.

Au moins 12 morts. "Douze personnes ont été tuées sur la place Breitscheid, 48 autres sont dans des hôpitaux, certaines gravement blessées", a indiqué la police berlinoise. Six des victimes ont été identifiées et sont allemandes. Les autorités n'ont donné aucune autre indication sur l'identité des victimes qui se trouvaient sur ce marché de Noël, parmi les plus fréquentés de la capitale allemande, notamment par les touristes.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BERLIN

23h37 : A l'instar de la France, les autorités canadiennes ont elles aussi renforcé la sécurité à l'entrée des marchés de Noël de Montréal et Toronto, dans la foulée de l'attentat au camion-bélier de Berlin qui a fait 12 morts la veille. D'imposants blocs de ciment ont été installés et des vigiles déployés pour fouiller les sacs.

22h53 : Après l'attentat au camion-bélier sur un marché de Noël à Berlin, certaines villes françaises ont décidé de renforcer leurs dispositifs de sécurité, comme le rapportent les radios membres du réseau France Bleu. Augmentation des effectifs de sécurité, installation de plots en béton... Voici un d'horizon des mesures adoptées.

22h35 : Si vous n'avez pas eu le temps de vous connecter aujourd'hui à votre appli préférée, voici les trois contenus qu'il ne fallait pas rater sur france info :

Un poids lourd a surgi sur l'un des marchés de Noël de Berlin, hier, tuant au moins 12 personnes et faisant au moins 48 blessés. Carole Bélingard vous fait le récit de cette soirée de cauchemar, où l'Allemagne a été frappée par un attentat.

Les photos de l'assassinat de l'ambassadeur russe en Turquie, qui semblent tirées d'un film, ont marqué les esprits. Elles sont le fruit des réflexes professionnels et du courage de Burhan Ozbilici, photographe d'Associated Press. Il raconte comment il les a prises ici.

• Des scientifiques du monde entier embarquent en Antarctique observer les effets du changement climatique. Franceinfo vous explique les conditions de cette mission d'exploration inédite.

22h05 : Toute la ville est en deuil ce soir. Après la cérémonie d'hommage aux victimes de l'attentat au camion-bélier à l'Eglise du Souvenir, de nombreux habitants sont venus déposer des bougies au niveau de la porte de Brandebourg et devant chaque boutique du marché de Noël de la Breitscheidplatz. Notre journaliste Marie-Violette Bernard était sur place.

21h23 : Le camion impliqué dans l'attentat d'hier était arrivé à Berlin dans la matinée, pour une livraison d'acier en provenance d'Italie. Mais la livraison ne s'est pas passée comme prévue et des mouvements suspects ont été observés en milieu d'après-midi. Voici le récit des dernières heures.

(FRANCE 2)

20h51 : Sur les réseaux sociaux, la Sécurité routière a voulu afficher son soutien avec les Allemands en changeant sa photo de profil Twitter, avec un drapeau allemand, au centre duquel est écrit le slogan de l'organisme, "Sécurité routière, tous responsables." Un hommage de mauvais goût, selon de nombreux internautes.

20h33 : "Un soldat de l'Etat islamique a commis l'opération de Berlin en réponse aux appels à cibler les ressortissants des pays de la coalition internationale" anti-EI, précise l'agence de propagande de l'organisation jihadiste Amaq.

20h23 : Le groupe Etat islamique revendique l'attentat au camion-bélier de Berlin dans un communiqué diffusé via son agence de propagande Amaq.

20h15 : "Nous sommes à un niveau de protection extrêmement élevé. Il y a un niveau de menace extrêmement élevé."

Le Premier ministre rappelle sur TF1 les mesures récemment mises en place pour "protéger les Français" tout en rappelant le niveau de menace terroriste très élevé à l'échelle française et européenne.

20h13 : "Près de 70 unités de forces mobiles assurent la protection" des lieux de rassemblement en France, tels que les marchés de Noël, indique le Premier ministre Bernard Cazeneuve, actuellement invité sur le plateau du 20 heures de TF1.

19h43 : La gare de Cologne, dans l'ouest de l'Allemagne, a été brièvement évacuée ce soir après un coup de téléphone faisant état de la présence d'une bombe. L'alerte s'est révélée sans fondement, selon un porte-parole de la police de la ville.

19h24 : Retournons à l'Eglise du souvenir, à Berlin, où se déroule une cérémonie d'hommage aux victime de l'attentat. Notre journaliste Marie-Violette Bernard est sur place.

19h22 : "Le combat sans merci contre le terrorisme ne doit entamer ni les valeurs, ni le mode de vie" des démocraties.

C'est ce qu'ont déclaré, lors d'un entretien téléphonique, François Hollande et Angela Merkel, selon un communiqué publié par l'Elysée. Le président français, qui a appelé la chancelière, lui a à nouveau exprimé "sa plus profonde compassion, son amitié et la solidarité de la France tout entière".

19h19 : @anonyme La police de Berlin a effectivement indiqué que le conducteur du camion responsable de l'attentat sanglant sur un marché de Noël était "probablement" en fuite. "Nous avons probablement un dangereux criminel dans la nature et bien sûr cela inquiète la population", a déclaré le chef de la police berlinoise, Klaus Kandt, lors d'une conférence de presse.

19h18 : Cela signifie que l'auteur de cette attaque est toujours en liberté ?

19h17 : Le demandeur d'asile pakistanais, un temps soupçonné d'avoir commis l'attentat au camion-bélier à Berlin, a donc été remis en liberté. "Les résultats de l'enquête n'ont à l'heure actuelle pas mis à jour d'éléments confirmant des soupçons concrets" à son encontre, a indiqué le parquet dans un communiqué.

19h07 : La police avait indiqué avoir arrêté un demandeur d'asile pakistanais avant de préciser aujourd'hui à la mi-journée ne pas être certaine que l'homme interpellé soit le conducteur du camion. Mais l'extrême droite allemande, ainsi qu'une partie de la droite française, ont saisi l'occasion pour fustiger la politique migratoire de la chancelière, Angela Merkel. Carole Bélingard revient sur la polémique.

19h02 : Le ressortissant pakistanais un temps suspecté est remis en liberté, annonce le parquet.

18h43 : De tout cœur avec euxJe suis Berlinois aujourd'hui.💙

18h43 : Une pensée à toutes ces familles qui passeront des fêtes de fin d'année dans le deuil et la tristesse. #BERLIN#VENDEE

18h43 : Toutes nos pensées aux victimes et a leur familles.

18h43 : #PrayForBerlin

18h43 : Dans les commentaires, vous continuez à manifester votre solidarité avec le peuple allemand au lendemain de l'attentat au camion sur le marché de Noël à Berlin, qui a fait au moins 12 morts.

18h18 : Retournons à l'Eglise du Souvenir, à Berlin, où se déroule une cérémonie en hommage aux victimes de l'attentat sur le marché de Noël. Notre journaliste Marie-Violette Bernard est sur place.

18h02 : Il est 18 heures, c'est le moment de faire un point sur l'actualité de ce mardi :

"Il est possible qu'un dangereux criminel [soit] dans la nature et bien sûr cela inquiète la population", a déclaré le patron de la police berlinoise, à la suite de l'attaque au camion-bélier commise sur un marché de Noël à Berlin.

• Après l'assassinat de l'ambassadeur russe en Turquie par un policier turc, un avion transportant sa dépouille a décollé vers Moscou.

• La comédienne Michèle Morgan, qui avait notamment joué dans Le Quai des Brumes, est morte.