Cet article date de plus de trois ans.

Première Guerre mondiale : un mémorial pour une histoire commune

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Première Guerre mondiale : un mémorial pour une histoire commune
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Emmanuel Macron et son homologue Frank-Walter Steinmeier ont inauguré le premier mémorial binational de la "Grande Guerre", ce vendredi 10 novembre.

Une longue accolade entre deux présidents : Emmanuel Macron et Frank-Walter Steinmeier. Elle souligne une fois de plus la réconciliation franco-allemande depuis la dernière guerre. Ils sont tous les deux venus inaugurer le premier historial franco-allemand sur la Grande Guerre, à Hartmannswillerkopf (Haut-Rhin). Cette crête des Vosges a été le site de terribles combats entre 1914 et 1918. Des milliers de soldats français et allemands y ont été tués. C'est désormais le lieu d'une mémoire commune, symbolisée par la présence de lycéens bilingues.

La "mangeuse d'hommes"

En 1914, les Français bombardent les plaines d'Alsace, occupées par les troupes allemandes. Eux ripostent avec leur artillerie. Culminant à 1 000 mètres, la montagne a été baptisée la "mangeuse d'hommes". Ici, soldats allemands et français ont vécu le même enfer.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Allemagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.