Mort de Valérie Giscard d'Estaing : un président qui s'engage pour l'Europe

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Mort de Valérie Giscard d'Estaing : un président qui s'engage pour l'Europe
France 2
Article rédigé par
F.Beaudonnet, M.Wegnez, N.St-Cricq - France 2
France Télévisions

Valéry Giscard d'Estaing rêve d'une Europe fédérale et démocratique. Il forme avec Helmut Schmidt un duo franco-allemand soudé. Nathalie Saint-Cricq, éditorialiste politique, est présente sur le plateau de France 2 pour éclaircir ce point.

De l'Europe, le jeune Valéry Giscard d'Estaing va d'abord connaître la guerre. À 18 ans, il s'engage dans l'armée et marche sur l'Allemagne hitlérienne. Tout le reste de sa vie, l'Europe de la paix restera son combat et Jean Monnet, père fondateur de l'Europe, son modèle. VGE jette les bases du système monétaire européen avec Helmut Schmidt pour bâtir une monnaie commune. Il rêve d'une Europe fédérale et démocratique, mais connaît des défaites cinglantes comme ses projets de constitution européenne.

Un couple franco-allemand soudé

Son attachement à l'Europe est lié à son histoire personnelle. "Pendant la guerre, c'était un jeune homme qui s'est engagé en tant que lycéen (...) il y a son histoire avec Helmut Schmidt, un couple franco-allemand extrêmement soudé comme on en a assez peu connu", explique Nathalie Saint-Cricq, éditorialiste politique est présente sur le plateau de France 2.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.