Eurozapping : Ryanair en difficulté, la Norvège invente le drone des mers

Petite sélection de l'actualité diffusée sur les chaînes européennes de télévision ce lundi 18 septembre.

France 3

Mise en cause pour ses annulations, Ryanair joue la transparence. 40 à 50 vols sont supprimés par jour jusqu'en octobre. Devant la bronca des passagers, la compagnie irlandaise va finalement informer personnellement tous ses voyageurs. Beaucoup se sont retrouvés sur le carreau ces derniers jours. Ryanair invoque des erreurs de planification de ses pilotes, obligés de prendre des vacances avant la fin de l'année. Son modèle économique est en cause : pas cher et sans garantie.

L'indifférence jugée en Allemagne. Un retraité git au sol dans la succursale d'une banque. Il vient d'avoir un malaise. Quatre personnes viennent retirer de l'argent. L’une d'entre elles enjambe même le corps, selon la vidéo surveillance. Ce lundi, la justice allemande les poursuit pour non-assistance à personne en danger. Ils sont condamnés à 3 600 euros d'amende et comptent faire appel. Le retraité secouru par un 5e client est mort une semaine plus tard à l'hôpital.

Un opéra dans le métro

Un drone des mers inauguré en Norvège. Il est totalement autonome et peut naviguer pendant des mois. Ce sous-marin fonctionne grâce au soleil et au vent. Truffé de capteurs, il transmet des données inédites. Les Norvégiens songent à lui fabriquer de nombreux petits frères.

Surprise à la gare d'Anvers (Belgique) ce lundi matin. Les rats du ballet de Shanghai ont pris la clef des champs pour interpréter Le Lac des cygnes dans le métro de la ville flamande.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion de la compagnie irlandaise Ryanair à son atterrisage à l\'aéroport de Manchester (Royaume-Uni), le 26 mai 2015.
Un avion de la compagnie irlandaise Ryanair à son atterrisage à l'aéroport de Manchester (Royaume-Uni), le 26 mai 2015. (ANDREW YATES / REUTERS)