Cet article date de plus de quatre ans.

Entreprises : l’Allemagne se met au protectionnisme

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Entreprises : l’Allemagne se met au protectionnisme
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le gouvernement allemand a fait passer un décret pour bloquer la vente d’entreprises stratégiques à des investisseurs étrangers.

L’Allemagne tournerait-elle le dos au libéralisme ? Berlin vient d’adopter une mesure protectionniste. Le gouvernement peut désormais mettre son veto en cas de rachat d’entreprises par des investisseurs étrangers. Pour la ministre de l’Économie, plus question de laisser filer les fleurons made in Germany.

S’opposer à toute participation de plus de 25 %

Un changement de stratégie pour l’Allemagne qui vantait encore il y a quelques semaines au G20, plus de libéralisme. L’Allemagne qui montrait du doigt la France en 2014 avec Arnaud Montebourg et son décret pour protéger les grands groupes français. Désormais, Berlin peut s’opposer à toute participation de plus de 25 % par des groupes hors de l’Union européenne. Un protectionnisme largement salué par les Allemands. Les vérifications de rachat par des entreprises étrangères seront plus poussées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Allemagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.