Energie : les Emirats arabes unis vont fournir à l'Allemagne du gaz liquéfié et du diesel

Le chancelier allemand Olaf Scholz a entamé samedi une tournée dans les pays du Golfe dans l'espoir de sceller de nouveaux accords énergétiques pour remplacer les livraisons russes. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président des Emirats arabes unis, Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, et le chancelier allemand, Olaf Scholz, au palais al-Shati à Abou Dhabi, le 25 septembre 2022. (UAE PRESIDENTIAL COURT / AFP)

A l'occasion d'une visite du chancelier allemand Olaf Scholz à Abu Dhabi, dimanche 25 septembre, les Emirats arabes unis et l'Allemagne ont signé un accord prévoyant la fourniture en 2022 et 2023 de gaz naturel liquéfié (GNL) et de diesel. Le ministre émirati de l'Industrie s'est félicité d'un "nouvel accord historique". Olaf Scholz a lui "salué" un accord sur la "sécurité énergétique".

Le dirigeant allemand a entamé cette tournée dans les pays du Golfe dans l'espoir de sceller de nouveaux partenariats pour remplacer les fournitures russes et atténuer la crise énergétique provoquée par la guerre en Ukraine. Samedi, Olaf Scholz s'est rendu en Arabie saoudite et il devait s'envoler dimanche dans la journée pour le Qatar, pays riche en gaz.

Selon l'agence de presse Wam, la société pétrolière publique émiratie ADNOC a effectué sa toute première livraison directe de diesel à l'Allemagne en septembre et "fournira jusqu'à 250 000 tonnes de diesel par mois en 2023". L'accord prévoit aussi l'exportation d'une cargaison de gaz naturel liquéfié (GNL) vers l'Allemagne à la fin de 2022, puis la fourniture de quantités supplémentaires en 2023.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Allemagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.