Covid-19 : la Moselle inquiète l’Allemagne

Berlin devrait classer lundi 22 février le département de la Moselle en zone à haut risque, ce qui compliquerait la vie des travailleurs frontaliers.

France 2

La décision de classer la Moselle comme zone à haut risque doit être prise lundi 22 février par les autorités d'Allemagne. La chancelière Angela Merkel devrait l’approuver, d’après plusieurs médias. Conséquence : une fermeture presque totale de la frontière et l’obligation de présenter un test négatif au Covid-19 de moins de 48 heures, y compris pour les travailleurs frontaliers.

Un espoir demeure

L’idée est de bloquer la propagation du virus qui circule beaucoup plus actuellement du côté français qu’allemand. Pour les Français, c’est le scénario noir tant redouté. Il y a encore un espoir, celui que la région allemande de la Sarre renonce à ces contrôles très stricts. Les prochaines heures seront décisives pour les dizaines de milliers de travailleurs transfrontaliers.    

Le JT
Les autres sujets du JT
Des véhicules à la frontière entre la France et l\'Allemagne, à Breisach (Allemagne), le 22 décembre 2020.
Des véhicules à la frontière entre la France et l'Allemagne, à Breisach (Allemagne), le 22 décembre 2020. (PHILIPP VON DITFURTH / DPA / AFP)