Consommation : moins cher chez nos voisins allemands ?

Pour se réserver du pouvoir d'achat, de plus en plus de Français qui habitent près de la frontière font le choix d'aller faire leurs courses chez nos voisins européens. Est-ce une bonne idée ? Les produits alimentaires ou d'hygiène sont-ils vraiment moins chers, en Allemagne, par exemple ?

FRANCE 2

Dans le tramway qui mène de la France à l'Allemagne, il y a un accessoire à ne pas oublier. Sachets, paniers ou cabas : beaucoup d'Alsaciens traversent le Rhin pour faire leurs courses. Sur le parking des magasins, on ne compte pratiquement que des plaques françaises. C'est d'ailleurs la principale clientèle de ce droguiste allemand. Dans les rayons bondés, cette mère de famille essaie de se frayer un chemin. Depuis qu'elle a des enfants, elle a pris l'habitude de faire ses courses ici. Et elle n'est pas la seule. Ici, les chariots se remplissent vite et en grande quantité.

Les produits alimentaires moins chers en France

Alors, l'Allemagne est-elle vraiment moins chère ? Comment expliquer ces différences de prix ? Nous avons fait le test avec 12 produits du quotidien, d'hygiène, mais aussi alimentaires. Pour cela, nous avons dû nous rendre dans deux magasins différents. C'est la particularité du modèle allemand : des surfaces commerciales plus petites, mais plus spécialisées. En France, dans cet hypermarché proche de la frontière, tous les produits sont accessibles au même endroit. C'est notamment ce qui attire certains consommateurs allemands. Pour fidéliser ces 20% de clientèle allemande, ce magasin a même traduit ses étiquettes, notamment sur des produits d'appel comme les pâtes, le café ou l'eau, moitié moins chers en France.

Pour comprendre ces différences de prix, nous sommes allés voir le Centre européen de la consommation (CEC). Au-delà de la TVA, de nombreux critères creusent l'écart des prix. Bilan des courses : nos 12 produits achetés en France auront coûté 34,05 €, contre 29,62 € pour leurs équivalents allemands, soit quasiment 5 € de moins, grâce aux produits d'hygiène. Mais pour l'alimentaire, la France reste nettement moins chère.

Le JT
Les autres sujets du JT
Chaque année, une personne jetterait 30 kilos de nourriture encore consommable.
Chaque année, une personne jetterait 30 kilos de nourriture encore consommable. (PHILIPPE MERLE / AFP)