Allemagne : un parti de gauche défavorable aux migrants se fait entendre

Les migrants bousculent la vie politique en Allemagne. Une des figures du parti Die Linke, Sarah Wagenknecht, crée un mouvement de gauche anti-migrants.

France 3

La gauche allemande veut marcher sur les terres de l'extrême droite. Aux dernières élections, de très nombreux électeurs sont passés directement de la gauche (SPD) à l'extrême droite (AfD) à cause de l'immigration. L'idée que les nouveaux arrivants en Allemagne (un million environ depuis 2015) capteraient les aides sociales gagne du terrain et est désormais reprise par des leaders d'extrême gauche, comme Sarah Wagenknecht.

L'AfD pillé ?

Celle-ci vient de quitter Die Linke pour former Aufstehen (Debout). Ce nouveau mouvement assume de parler directement aux électeurs de l'extrême droite avec un message distillé régulièrement : l'idée qu'il y ait un lien entre les problèmes sociaux de certains Allemands et cette ouverture "incontrôlée", selon Aufstehen, des frontières, conclut Laurent Desbonnets, le correspondant de France 3 en Allemagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sarah Wagenknecht a créé le parti Aufstehen en Allemagne
Sarah Wagenknecht a créé le parti Aufstehen en Allemagne (France 3)