Allemagne : pourquoi et comment le dialogue social fonctionne

En Allemagne, la fonction publique a fait grève et manifesté récemment, mais il n'a pas fallu plus d'une semaine pour que des augmentations de salaire soient accordées.

Voir la vidéo
France 3

Le dialogue social à l'allemande fonctionne, à l'image de ce qu'on a vu récemment avec la fonction publique. Les syndicats revendiquent, manifestent, organisent parfois des grèves d'avertissement. il n'y a pas de blocage massif, mais ça permet de montrer que la base est très mobilisée, explique Amaury Guibert, le correspondant de France 3 en Allemagne, qui s'exprime en direct de Berlin mercredi 18 avril.

L'État allemand a de l'argent

Dans le même temps, il y a des négociations, on se parle. Des compromis sont faits par les uns et les autres et à la fin un accord a presque toujours été trouvé, un accord qui satisfait tout le monde. Cette culture du compromis à l'allemande fonctionne bien, et elle fonctionne d'autant mieux qu'il y a des marges de manœuvre très importantes. L'État peut lâcher du lest et augmenter les fonctionnaires de 7,5% car les caisses de l'Allemagne sont pleines (36 milliards d'euros d'excédent en 2017).

Dans l'industrie, les profits des grandes entreprises sont très élevés. C'est pour cela que le patronat a accepté en février des hausses de salaire importantes. Les syndicats savent que la période est favorable et ils se disent prêts à faire des efforts quand les difficultés économiques reviendront.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation pour obtenir 6% d\'augmentation salariale à Munich (Allemagne), le 22 mars 2018.
Manifestation pour obtenir 6% d'augmentation salariale à Munich (Allemagne), le 22 mars 2018. (LINO MIRGELER / DPA)