Allemagne : les enfants volés de la RDA

Des dizaines d'enfants nés dans la RDA ont été déclarés morts à l'hôpital sans que leurs parents n'aient pu revoir leur corps. Ils auraient en fait été volés et confiés à d'autres familles.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Dans le huis clos dictatorial de l'Allemagne de l'Est, des enfants auraient été arrachés à leurs familles, puis donnés à l'adoption. Le destin de ces enfants volés refait surface aujourd'hui, et c'est l'un des chapitres les plus sombres de l'histoire de la RDA. Petra Schuller conserve une série de photos, comme un trésor : celles de son fils Franck, officiellement mort de maladie lorsqu'il avait six mois. Elle en est pourtant persuadée : il est toujours vivant. Car Petra ne cesse de penser à cette soirée de juin 1988 : gardé par un voisin, son fils, alors âgé de six mois, est hospitalisé en urgence dans une clinique de Dresde.

Entre 300 et 7 000 adoptions de force

Très vite, le médecin annonce à la mère que le bébé est mort, mais on refuse de lui montrer le corps. L'enterrement a lieu plus tard, en son absence : "J'ai cru tout ce qu'on me disait, je ne me suis jamais dit qu'on me mentait. J'ai tout accepté, mais je ne comprenais pas ce qui se passait", confie-t-elle. Dix ans plus tard, elle veut mieux comprendre, et récupère des documents de la clinique. Ils sont truffés d'incohérences, de contradictions. Alors elle demande et obtient que le corps de l'enfant soit exhumé : la tombe est ouverte, mais elle est vide. Il n'y a aucun ossement à l'intérieur. "Là, je me suis dit : mon enfant est en vie". Une tombe vide, un enfant disparu, mais aucune enquête ne sera lancée. Il y aurait eu entre 300 et 7 000 adoptions de force, selon les estimations. Souvent, derrière ces destins brisés, des parents victimes de représailles politiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Allemagne : les enfants volés de la RDA
Allemagne : les enfants volés de la RDA (FRANCE 2)