Allemagne : la police découvre 850 kilos de feux d'artifice au domicile d'un jeune homme

Les forces de l'ordre ont trouvé les feux d'artifice emballés dans son appartement, mais aussi dans sa cave et dans deux vans, selon un porte-parole de la police de Hambourg (Allemagne). 

Du matériel pyrotechnique dans un magasin de Berlin (Allemagne), le 28 décembre 2018. 
Du matériel pyrotechnique dans un magasin de Berlin (Allemagne), le 28 décembre 2018.  (PAUL ZINKEN / DPA / AFP)

Il avait à son domicile 80 kilos de substances explosives, soit 80 fois la limite de stockage autorisée pour un particulier. La police allemande a annoncé la saisie de 850 kilos de feux d'artifice et de pétards au domicile d'un jeune homme de 23 ans, dimanche 30 décembre, à la veille des festivités du Nouvel An

Les policiers ont été prévenus par un voisin du stockage d'une importante quantité de matériel pyrotechnique.

Sur place, les forces de l'ordre ont trouvé les feux d'artifice emballés dans l'appartement du jeune homme, mais aussi dans une cave et dans deux vans, a déclaré un porte-parole de la police de Hambourg (Allemagne) à l'agence de presse DPA.

Des blessés, voire des morts, chaque année

Les feux d'artifice et fusées tiennent une place centrale dans les festivités du Nouvel An en Allemagne. Les fêtards allument en effet une quantité importante de matériel pyrotechnique, depuis leurs balcons ou leurs jardins. L'an dernier, le budget consacré par les Allemands à ce genre d'articles était de 137 millions d'euros. 

Mais le 1er janvier est aussi marqué par les personnes blessées ou même tuées par des feux d'artifice. Dans la nuit du 31 décembre 2017 au 1er janvier 2018, deux personnes sont mortes, un enfant a été blessé et cinq personnes ont du être amputées. 

Cette année, plusieurs cas de blessures ont été rapportés avant même le Nouvel An. Deux personnes, dont un adolescent de 14 ans, ont perdu des doigts à cause d'explosions de pétards. Un autre jeune de 18 ans a été hospitalisé pour des brûlures graves.