Allemagne : la coalition de Merkel sauvée in extremis

En Allemagne, la chancelière Angela Merkel et son ministre de l'Intérieur ont trouvé un accord lundi 2 juillet sur la question des migrants. La fragile coalition tient toujours.

France 3

Angela Merkel et son ministre de l'Intérieur ont frôlé le divorce avant de trouver un terrain d'entente lundi 2 juillet à Berlin. Depuis 15 heures, entourés des cadres de leur parti respectif, la chancelière et Horst Seehofer ont mené une réunion de la dernière chance. Un accord sur l'épineuse question migratoire a été obtenu. Il porte sur la maîtrise de l'immigration illégale. Le patron des conservateurs bavarois de la CSU n'a jamais caché son opposition à la politique migratoire d'Angela Merkel, trop permissive à son goût.

Nouveau sursis

Devenu ministre de l'Intérieur en mars 2018, Horst Seehofer souhaitait peser de tout son poids sur les décisions de la chancelière chrétienne-démocrate. Le sommet européen de la semaine dernière a provoqué une crise gouvernementale. Elle a été à nouveau taxée de laxisme face à ses homologues européens. En cause : son accord pour ne pas renvoyer les migrants vers les autres pays européens où ils ont déjà été enregistrés, de peur de voir renaître partout les frontières dans l'espace Schengen. Ce soir, Angela Merkel semble avoir sauvé sa coalition, au moins provisoirement.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chancelière allemande, Angela Merkel, et le président de la CSU, Horst Seehofer, à Berlin (Allemagne), le 26 novembre 2013. (MAURIZIO GAMBARINI / DPA / AFP)
La chancelière allemande, Angela Merkel, et le président de la CSU, Horst Seehofer, à Berlin (Allemagne), le 26 novembre 2013. (MAURIZIO GAMBARINI / DPA / AFP) (KAY NIETFELD / DPA / AFP)