Affaire Jonathan Coulom : un tueur en série allemand aurait avoué être le meurtrier

14 ans après l'enlèvement et le meurtre de Jonathan Coulom, un tueur en série allemand aurait confessé à son codétenu sa responsabilité dans cette affaire.

FRANCE 3

Martin Ney, déjà condamné pour meurtres et viols d'enfants en Allemagne, est-il aussi l'assassin de Jonathan Coulom ? Emprisonné, l'homme aurait confessé à un codétenu sa responsabilité dans l'assassinat du petit garçon de 10 ans et demi. Son corps sans vie avait été retrouvé immergé dans un étang de Saint-Brevin-les-Pins (Loire-Atlantique) en mai 2004, quelques semaines après sa disparition d'un camp de vacances. "C'est une piste qui est suivie depuis de nombreuses années. C'était celle qui avait ma faveur parce que j'avais l'intime conviction qu'il s'agissait d'un prédateur qui n'en était pas à son coup d'essai", explique Me Caty Richard, l'avocate de la famille.

Déjà interrogé en 2011

Derrière lui, Martin Ney a un lourd passé criminel. En Allemagne, cet éducateur a été condamné pour trois meurtres d'enfants dans les années 90 et 2000. Avec un mode opératoire similaire à celui repéré pour le petit Jonathan. Pour confirmer la piste Martin Ney, les enquêteurs ont lancé un appel à témoins il y a une dizaine de jours pour retrouver un sac à dos en cuir marron avec des poches et un lacet sur le dessus. L'homme l'aurait égaré en France au moment du drame. Si les confessions de Martin Ney relancent l'enquête, elles ne sont pas décisives. Interrogé en 2011, l'homme avait nié en bloc toute implication dans la disparition de Jonathan Coulom.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo de Jonathan Coulom, retrouvé ligoté dans un étang au printemps 2004.
Une photo de Jonathan Coulom, retrouvé ligoté dans un étang au printemps 2004. (FRANCE 3)