Cet article date de plus de huit ans.

Al-Qaïda : les TGV européens menacés par des projets d'attentats ?

Le quotidien allemand Bild affirme lundi qu'Al-Qaïda projette des attentats sur des trains à grande vitesse dans toute l'Europe. Il cite des sources proches des services secrets. Ces attentats pourraient prendre la forme d'actes de sabotages sur les voies, dans les tunnels, ainsi que des bombes dans les trains. Des menaces qui n'ont pas été confirmées officiellement par Manuel Valls.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Michael Dalder Reuters)

D'après Bild, Al-Qaïda projette des attentats sur des trains à grande vitesse dans toute l'Europe. L'information provient de la célèbre Agence nationale de la sécurité américaine. La NSA aurait capté une conversation téléphonique il y a quelques semaines entre de hauts responsables d'Al-Qaïda.

Par conséquent, les autorités allemandes surveillent depuis plus de deux semaines les lignes empruntées par les trains allemands à grande vitesse ICE ainsi que les gares, à l'aide d'une série de mesures supplémentaires discrètes, comme des rondes de policiers en civil.

Le gouvernement allemand a toutefois relativisé ces informations. "Nous menons l'enquête ", a déclaré lundi un porte-parole du ministère allemand de l'Intérieur. Il a reconnu que l'Allemagne, comme les autres pays occidentaux, était dans le collimateur de groupes islamistes radicaux. Avant d'ajouter que les "mesures de sécurité sont à un haut niveau. Nous n'avons pas prévu pour le moment de les relever ".

En France ?

Si contrairement à l'Allemagne ou à la Belgique, la France n'aurait pas été nommément citée, la menace a été prise au sérieux par les services français. Le ministère de l'Intérieur a renforcé durant quelques jours la surveillance dans les gares et le long des voies, en y affectant des effectifs de CRS mais faute de menace précise, le dispositif a été levé au bout de quelques jours.

"Aucun élément provenant de nos services ne peut accréditer les informations du Bild. Mais notre vigilance est totale, les Français doivent le savoir" a affirmé le ministre de l'Intérieur Manuel Valls.

En France, le plan Vigipirate est au stade "rouge renforcé", depuis l'intervention militaire au Mali. Cela signifie que la surveillance du territoire est particulièrement intense. Il n'existe qu'un niveau supérieur (écarlate) pour Vigipirate. Ce niveau avait été décidé en mars 2012 dans la région de Toulouse au moment des attentats perpétrés par Mohamed Merah. 

En dehors de l'Allemagne et de la France, cinq pays sont traversés par des lignes à grande vitesse en Europe. Il s'agit de l'Espagne, la Grande-Bretagne, la Belgique, les Pays-Bas, la Suisse et l'Italie.   

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.