Cet article date de plus de neuf ans.

Affaire Findus : des distributeurs français retirent les produits suspects

Plusieurs grandes enseignes, tels que Carrefour ou Auchan, ont affirmé ce samedi avoir retiré de leurs magasins les produits suspectés de contenir de la viande chevaline en lieu et place de bœuf.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Alors que les autorités sanitaires et le groupe Findus tentent de comprendre d'où vient la viande de cheval et qui porte la responsabilité de cette affaire, certaines enseignes ont décidé ce samedi de retirer de leurs rayons les produits suspectés de contenir de la viande chevaline à la place du boeuf.

C'est notamment le cas de Auchan, Carrefour, Atac, Aldi, Casino, Cora, Franprix, etc,
toutes ces enseignes regroupées au sein de la fédération du commerce et de la
distribution (FCD).

"Ces produits ne sont plus dans les rayons des magasins à ce jour ", poursuit la fédération. "Les enseignes suivent avec la plus grande attention les investigations menées par leurs fournisseurs et attendent les résultats des enquêtes menées par les pouvoirs publics", a affirmé la FCD dans un communiqué.

On ignore cependant  le
nombre de produits concernés, ainsi que le nombre de marques sous lesquelles ils
étaient commercialisés.

Findus retire trois plats préparés des rayons 

Plus tôt ce samedi, Findus avait décidé de retirer des rayons français trois plats préparés (lasagnes à la bolognaise, hachis parmentier et moussaka) et présenté ses excuses, tout en expliquant qu'il n'y avait aucun risque à manger du cheval pour la santé.

Désormais, le spécialiste du surgelé affirme que cette fraude pourrait remonter à août 2012, se fiant à un courrier de son fournisseur Comigel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.