Cet article date de plus de huit ans.

À Néchin, Gérard Depardieu fête ses voisins

Samedi matin, Gérard Depardieu a été fait citoyen d'honneur par le maire de Néchin, la commune belge où il réside depuis l'année dernière. Pour fêter cette journée spéciale, et honorer ses nouveaux voisins, l'acteur français a également décidé d'organiser un barbecue géant dans sa demeure.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (SIPA Autre)

Après avoir quitté la France en décembre dernier, Gérard
Depardieu a acheté une maison dans la commune de Néchin, intégrée dans la
commune d'Estaimpuis, à un kilomètre de la frontière belge. Ce samedi, le bourgmestre
d'Estaimpuis l'a fait citoyen d'honneur.

"Nous sommes heureux que le monstre sacré du cinéma
français puisse rester authentique et vrai à tout jamais" (Bourgmestre d'Estaimpuis)

La cérémonie, organisée dans un château du XIIe siècle entouré
de douves, a réuni plusieurs dizaines de personnes samedi matin. Pour l'occasion,
le très original bourgmestre d'Estaimpuis Daniel Senesael avait concocté un discours truffé
de calembours et de références aux films de l'acteur, qu'il a prononcé face aux
journalistes.

Dans la foulée, Depardieu a décidé d'organiser un
barbecue géant privé, auquel il a invité 200 personnes, dont ses voisins
de Néchin. Au menu selon le boucher du village : côte à l'os et cochons de lait. "Ça fait plaisir, ça  fait maintenant presque un an qu'on se connaît relativement
bien. Il est venu 
plusieurs fois dans le magasin ", a raconté le commerçant.

"Je refuse de me laisser enfermer dans des frontières.
Je suis un homme libre. Je me sens partout chez moi en Europe" (Gérard Depardieu)

Le village de Néchin, qui fait partie de la commune
d'Estaimpuis, est situé à un kilomètre de la frontière française et accueille 27 %
des Français immigrés en Belgique, souvent des personnes riches, attirées par
la fiscalité particulièrement avantageuse du pays. Depardieu, l'un des acteurs
les mieux payés du cinéma français, avait été vivement critiqué lorsqu'il avait
choisi de quitter la France, tant par les politiques, que par le monde du
spectacle
.

Connu pour ses frasques, cet homme de 64 ans a égalementété autorisé à prendre la nationalité russe par le président Vladimir Poutine, en
janvier dernier. Dans une interview publiée dans le Figaro Magazine cette
semaine, l'acteur affirmait qu'il n'était "jamais parti " de France et
que la polémique née autour de lui était "un énorme malentendu ".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.